Le vin du domaine Le Crouzet

Revenir aux racines, à l'essentiel, au vital, valoriser des espaces et des savoir-faire ruraux, participer à une dynamique territoriale qui réanime les campagnes.

 

Faire avec la nature, avec ce qu'elle offre sur un territoire donné.

 

Le refus de la frénésie productiviste. Il y a une réelle abondance sous nos yeux mais nous ne la voyons pas ou plus. Nous ne savons plus observer la nature et se contenter d'être émerveillés en la regardant.

 

Le refus du mépris de la santé humaine. Sulfites et pesticides.

 

Résultat : Nous avons vinifié en agriculture biologique 10 000 bouteilles.

 

Quant au prix juste, c'est celui qui permet de gagner notre vie.

 

Mais avant tout, le produit doit être bon. La qualité est l'élément principal. L'éthique de la démarche est indispensable. A nous de faire en sorte de réunir les deux.

 

Sébastien Bru

Paysan, vigneron, agronome